Recrutement de cadres : comment font les entreprises ?

Recrutement de cadres : comment font les entreprises ?

Le recrutement d’un cadre est souvent stratégique pour une entreprise. Trouver la perle rare est chose difficile. Mais comment font les entreprises pour trouver leurs nouveaux talents ?

Découvrez cette étude de l’APEC : Apec, Baromètre sourcing cadres – rétrospective 2009-2019, juin 2019

Trois canaux historiques et une nouveauté.

Le top trois des moyens de recrutement reste inchangé depuis 10 ans maintenant. 

En tête l’offre d’emploi qui est mobilisée par 89 % des entreprises en 2018.  
A la deuxième place arrivent les candidatures spontanées qui s’érodent légèrement. 58 % des entreprises ont examiné des candidatures spontanées lors de leur dernier recrutement.
A la troisième place du classement se trouve l’utilisation du réseau de contacts du recruteur. Ainsi, 55 % des recruteurs ont sollicité leur réseau pour recruter leur nouveau talent. Ce dernier a progressé puisqu’elle était de 48 %. Le réseau de contacts peut concerner des relations personnelles aussi bien que professionnelles (anciens salariés en CDD ou intérimaires, prestataires, fournisseurs, clients, etc.). 

Mais la nouveauté se trouve à la quatrième place : les réseaux sociaux. Ils sont utilisés quatre fois plus fréquemment en 2018 qu’en 2008 (53 % versus 12 %) et sont plus souvent cités parmi les moyens les plus pertinents.  En effet, les réseaux sociaux sont aujourd’hui le deuxième canal de sourcing jugé le plus pertinent par les recruteurs. En l’espace de dix ans, l’utilisation des sites de réseaux sociaux professionnels a plus que quadruplé, passant de 12 % en 2008 à 53 % en 2018.

Mais finalement le grand gagnant de ce classement est la diversité ! En 2018, les recruteurs ont activé en moyenne cinq canaux de sourcing pour obtenir des candidatures lors de leur dernier recrutement de cadre, contre quatre en moyenne il y a dix ans. A noter que les recruteurs ayant diffusé une offre d’emploi le font sur plus en plus de sites : 41 % ont utilisé 3 sites et plus contre 36 % en 2017

Mais comment se passe le recrutement ? 

Les méthodes de recrutement elles aussi changent. Ainsi 48 % des recruteurs ayant diffusé une offre sur les réseaux sociaux professionnels ont donné la possibilité aux candidats de postuler via la candidature simplifiée

En revanche, les trois quarts des entreprises restent classiques et demandent, systématiquement ou occasionnellement, une lettre de motivation.

La présélection téléphonique est également un moyen très utilisé par les recruteurs comme première approche dans le processus d’un recrutement d’un cadre : 61 % des entreprises s’en sont servies en 2018

Puis sans surprise, l’entretien physique reste clé : la moitié des entreprises reçoit au moins 4 candidats en entretien.

Enfin dans près de 9 cas sur 10, les entreprises contrôlent les références des candidats ou leurs diplômes.

Sur quels critères sont choisi les candidats ? 

Une information principale ressort de cette étude : dans les faits, le candidat fait souvent parti du réseau de relations des recruteurs. 32 % des candidats embauchés étaient déjà connus d’au moins un collaborateur de l’entreprise et/ ou recommandés par une tierce personne.

Ainsi pour conclure si le marché de l’emploi cadre s’affiche de plus en plus transparent de par la progression de la diffusion des offres, le réseau de relations aussi bien personnelles que professionnelles reste un atout essentiel pour recrutement.